Dites-lui

Publié le par danslecerveaudisabelle

du-bonheur-detre-insomniaque.jpg

 

Si vous voyez passer le bonheur

Dites-lui que je pense à lui

Que pour lui je me fais du souci

J'espère qu'il n'a pas eu d'ennuis.

 

Si vous voyez passer le bonheur

Rappelez-lui mon adresse

Ne lui faites pas la conversation

Je trouve le temps bien assez long.

 

Le temps d'apprendre les philosophies

Les secrets, les comment, les pourquoi de la vie

J'ai eu beau chercher, j'ai eu beau fouiller

Rien n'eut la saveur du sucré.

 

Si vous voyez passer le bonheur

Dites-lui que son café se refroidit

Et que moi-même je vieillis

Je m'impatiente, je me languis.

 

Si vous le voyez passer

Cesser de me l'accaparer

Je vous vois bien en profiter

Tout sourire vous passez à mes côtés.

 

J'épie, j'observe, je guette

Le nez collé à ma fenêtre

De peur qu'il passe sans me voir

Et c'est vos sourires que je croise tous les soirs.

 

Si vous voyez passer ce satané bonheur

Ne dites rien de ma colère

De son absence qui m'exaspère

Je le lui dirai moi-même et de bon coeur.

 

Car longues semblent les secondes

Le nez collé à la fenêtre

Ou à jouer au mah-jong

Pendant qu'il se pavane dans les guinguettes.

 

Si vous voyez passer le bonheur

Dites-lui qu'avant l'heure

C'était bien l'heure

Mais qu'après l'heure

Ce n'est plus l'heure.

 

Car longues sont les secondes

A jouer au mah-jong

Le nez collé à la fenêtre

Pendant qu'à d'autres, il fait perdre la tête.

 

Isabelle B

Publié dans Poème

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article