Pourchassé par une araignée-3ème partie

Publié le par danslecerveaudisabelle

araign-1.gif

 

« Ca commence à m'ennuyer, moi, ce jeu ! » Décrète Romuald.

« Moi aussi. Qu'est-ce qu'on fait ? On la laisse tranquille, l'araignée, maintenant ? »

« J'sais pas. J'hésite. Qu'est-ce que tu veux faire sinon ? »

« J'en sais rien. On peut faire un tour en vélo.»

« A moins que... »

« A moins que quoi ? »

« Attends ! J'ai peut-être une idée ! »

Romuald sort dehors.

Je crie :

« Mais où tu vas ? »

« Je reviens !  Acclame-t-il. Surveille l'araignée ! »

Je marmonne :

« Oh ! Mais qu'est-ce qu'il est parti faire encore ! Surveille l'araignée ! Surveille l'araignée ! Il est marrant, lui ! J'ai la trouille, moi ! Pfff !»

 

Au bout de plusieurs minutes, Romuald revient, armé d'un bâton. Je râle :

« Mais qu'est-ce que t'as foutu ? Je t'ai attendu, moi ? Et qu'est-ce que tu comptes faire avec ce bâton ? »

« Tu vas voir ! »

Romuald tend son bâton vers la toile. Je saisis son bras avant qu'il ne l'atteigne :

« Attends ! Dis-moi d'abord ce que tu comptes faire . Je la sens pas, moi, ton idée. »

« Mais si, tu vas voir, c'est une idée géniale ! On va la faire chier, l'araignée ! » Dit-il en ricanant.

« Non, je confirme ! Je la sens pas ton idée ! »

« Mais si ! On va se marrer. Avec le bâton, je lui fais croire qu'elle a une proie. Je remue la toile, elle sort, je retire le bâton et l'araignée, elle ne voit pas d'insectes ! Elle retourne dans sa cachette. Et je recommence. Tu vas voir, ça va la faire chier et nous, on va se marrer. »

« Comme tu veux. Vas-y alors ! »

 

Romuald s'exécute. Il remue la toile avec son bâton. Comme prévu, l'araignée sort et cherche après sa proie en ratissant sa toile. Romuald se marre. Moi, je souris. C'est vrai que c'est drôle. Ne voyant rien, l'araignée rentre chez elle. Romuald renouvelle l'expérience. A nouveau, l'araignée sort, inspecte son terrain de chasse. Encore une fois, elle ne trouve rien. Romuald se bidonne et l'araignée rentre chez elle. Je déteste les araignées et j'ai la sensation qu'on se fout de sa gueule. Romuald recommence sa blague. Il trouve cela trop poilant. L'araignée surgit, progresse jusqu'au centre de sa toile, et soudain, s'arrête net.

« Qu'est-ce qu'elle fout ? Se demande Romuald. Pourquoi elle ne bouge plus ? »

« Alors là, je n'en ai aucune idée ! »

 

Intrigué, Romuald approche son bâton et se met à remuer la toile. C'est alors que, subitement, l'araignée fait un bond en direction de Romuald et atterri à ses pieds. Dans un cri strident, Romuald lâche son arme et se lance dans une course effrénée. Ce que je vois alors est extraordinaire :

« Cours, Romuald ! Cours ! L'araignée te pourchasse ! »

 

A suivre...

 

Isabelle B

Publié dans Nouvelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article