Toi qui connais la mort

Publié le par danslecerveaudisabelle

corbeau

 

Toi qui connais la mort

Pour l'avoir vécue et la vivre encore

Dis-moi si je meurs

Quand la nuit dévorant le jour

La vermine me salue

En chatouillant mes pieds nus ?

 

Toi qui connais le trépas

Pour y avoir danser et valser déjà

Est-ce que l'on m'assassine

Quand noyée dans un sommeil d'épines

Un corbeau hideux

Picore mes jambes à 4h52 ?

 

Soudain je ne respire plus

Soudain je ne respire plus

 

Toi qui connais l'inconnu

Te reconnais-tu

Dans mes délires impromptus ?

 

Vous qui connaissez l'enfer

Qui frôlez ses joues et goûtez sa sève

Dites-moi si l'on me crève

Quand un essaim brûle ma chair

Et me laisse sur la grève

 

Habitants des Ténèbres

Est-ce que vous me tuez ?

Est-ce que vous m'achevez ?

Est-ce que vous m'assassinez

De vos doigts longs et sans matière ?

 

Soudain je ne respire plus

Soudain je ne respire plus

 

Vous, qui êtes l'inconnu

Vous reconnaissez-vous

Dans mes délires impromptus ?

 

Si j'ose rêver

Si j'ose danser

C'est vous que je dois affronter

C'est vous que je dois affronter

 

Soudain je ne respire plus

Soudain je ne respire plus.

 

Habitants des ténèbres

Est-ce que vous me tuez

Vous qui êtes l'inconnu ?

 

Isabelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article